Accueil > Neuf, comme le nouvel an > Tintin, le retour.

Tintin, le retour.

samedi 14 février 2009, par Jean-Luc PELLERIN

Au retour, le passage de la frontière est toujours un moment particulier.
Il y a souvent de longues heures d’attente. L’ennui guette les passagers qui commentent nerveusement les moindre détails pour calmer leurs inquiétudes.

Première étape : Validation des billets de retour.

JPEG - 31.3 ko

La compagnie Air-Chance doit assurer le retour. Au comptoir, après quelques échanges en anglais, une hôtesse chinoise déclare que les billets ne sont pas valables. Effectivement, les billets, achetés à Southern China Airways [1] ne bénéficient pas du traitement V.I.P. Nouvelle queue... Épreuve réussie.

Deuxième étape : Enregistrement des bagages.

Présentation des passeports, pesée des bagages. Les voisins, en surpoids sont en train de tout défaire pour se séparer du superflu. Nouvelle pesée... Les passagers DaST sont enregistrés malgré quelques kilos d’embonpoint. Ils espèrent que la déesse Air Chance les conduira jusqu’à Paris. Épreuve réussie.

Troisième étape : Passage de l’immigration.

C’est maintenant au tour d’un nouveau point de contrôle pour passer dans la zone internationale de l’aéroport. On ne rigole plus : képis, costumes stricts, visages fermés... Un flash se déclenche, ce qui attire l’œil d’un policier qui arrive et demande au responsable d’effacer la photo.

JPEG - 18.4 ko

Il pointe le doigt sur un panneau qui liste (en chinois) toutes les interdictions : dormir, photographier, téléphoner, cracher et même parler (suprême épreuve pour les compagnes ?).
Pr Tournesol craint subitement d’être découvert avec tous les papiers de complaisance qu’il a dû produire pour obtenir d’urgence passeport et visa.
Tintin regarde à son tour attentivement son visa pour se rassurer.
Depuis qu’il sait compter avec ses doigts en chinois, il ne rate aucune occasion de le faire savoir autour de lui et tout particulièrement aux chinois. Sacré Tintin ! C’est à son tour de présenter le passeport. C’est là que l’agent contrôleur de l’immigration est soudain attiré par le chiffre 6 du visa. Il est de 60 jours avec deux entrées alors que Tintin est en Chine depuis 90 jours.

JPEG - 37.9 ko

Il est 22 heures, l’avion part dans 2 heures : stratégie retenue : jouer les naïfs. Tintin ne fait plus le fier, va t-il montrer ses doigts aux policiers chinois, pour expliquer que 2 fois 60 font 120, va t-il leur apprendre à chanter "frère Jacques" ? On ne gagne pas tous les jours et le 11 février est hélas un jour perdant. Entretien en anglais avec un policier chinois, un deuxième, un troisième... Maintenant ils viennent à plusieurs... Et ne veulent pas laisser Tintin quitter le territoire, le prochain avion sera dans 24 heures. Une jeune femme en uniforme parle en anglais de ’punishment’. Une punition devrait en effet arranger les choses. Tintin devra rester au ’piquet’ pendant une heure et payer une amende de 500 yuans par jour de retard (plafonné à 5000). C’est cher pour un 6 à la place d’un 9. Les doigts de Tintin ont dû se mélanger lors de la demande de visa.

JPEG - 28.6 ko

Il est 23 heures passées, l’attente est dure pour Castafiore, Tournesol et Haddock qui gardent le silence. L’humour n’est pas de mise. Tintin a disparu dans le dédale des bureaux chinois, depuis plus d’une heure et pas question de téléphoner. Ils craignent de ne plus le revoir d’autant que l’hôtesse annonce l’embarquement. Mille sabords ! Soudain, le capitaine reconnait la pelisse jaune de Tintin, au fond du couloir, sur le tapis roulant. Penaud après sa punition, il est enfin libéré quelques minutes avant le départ de l’avion.

JPEG - 33.6 ko

Merci aux autorités chinoises pour leur sens du suspense. Un bon polar, avec un dénouement heureux à la dernière minute !

Article précédent : Cure de paysage sur le web

Article suivant : Jiu Xian Festival 


[1Southern China Airways=cz, sous-traite le vol à Air-France

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.