Accueil > Blog Vietnam > Bosses et cabosses.

Bosses et cabosses.

mercredi 18 février 2015, par Jean Landré

Mercredi 18 février

Nous sommes le dernier jour de l’année lunaire. Calme plat au plan touristes. Nous sommes les seuls à prendre le breakfast dans le ’resort’ de Lac Lak. Ce sera la même chose pour déjeuner. Mais que d’aventures entre les deux repas...

Cabosse et cabossés.

Une des cultures principales du Vietnam manque à l’appel : le cacaoyer. Savez-vous que le fruit s’appelle la cabosse ? La cacaoraie (?) fut notre première visite. Ensuite, dans cette région est basaltique, de belles chutes sont à voir, mais gare aux curieux ! Martine et Jean ont chuté et se sont fait des bosses. Pour ne pas être en reste, Josette s’est coincé une jambe dans un trou... sans trop de mal.

Sur les basaltes avant la chute.

Seule Dominique se tire indemne de cette journée. Martine sort de son sac un micro tube "Bobo Bosses" pour se décabosser et un tube homéopathique d’Arnica Montana. Tout le monde éclate de rire ! Elles ont vraiment tout ce qu’il faut, ces filles, et au moment opportun pour faire des jeux de mots !

Les chutes de Dray Nur.

Les chutes de Dray Nur.

TRUNG NGUYEN 1er producteur et exportateur de café au Vietnam.

Nous faisons une visite privée chez Nguyen, producteur de cà phê. Dans le beau jardin, des jeunes filles décorent un petit éléphant avec des oeillets d’Inde, pour la fête du Thêt. Quoc nous apprend à distinguer le robusta (grandes feuilles) de l’arabica (petites feuilles). Le premier, très chargé en caféine a un rendement plus important que son cousin. L’arabica coûte trois fois plus cher.

La légende du café Le café viendrait de la région du Cafa en Ethiopie. Les bergers avaient remarqué l’excitation particulière de leurs chèvres quand elles avaient croqué des baies de caféier. Ils en ont offert aux pères de la mission catholique du coin. Ces derniers, trouvant ces fruits trop amers, ont tout recraché et fait bruler ces déchets durant la nuit.

L’odeur incomparable, ayant envahi le monastère, est à l’origine du traitement du café : la torréfaction. Les vietnamiens consomment le café ’filtre’ très fort, mais sucré avec du lait concentré.

Café citron.

Martine et Josette goûtent un café au citron et girofle.

Article précédent : Notes diverses.
Article suivant : Fête du Thêt.

Portfolio

Messages

  • Que c’est beau ! et le voyage continue. Moi aussi avec vous. J’espère que vous aviez un guide pour aller aux chutes. On reprendra contact une fois que vous serez revenus car je pense nous organier unn périple aussi beau, dès que Denis aura recouvré la vue. En tous les cas, ce voyage est magnifique et se renouvelle tous les jours. Pas de répit. Pas le temps de s’ennuyer.
    A vous lire encore. La bise

  • Nous allons de temps en temps jeter un coup d’œil sur votre blog,
    pour suivre votre "dangereux" périple vietnamien.

    On voyage avec vous, confortablement installés dans un canapé, charentaises aux pieds.
    Pas de risque de se faire mordre par un chien vietnamien,
    ni de se fouler une cheville ou autres bobos.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.