Jeudi 26 février.

JPEG - 282 ko

Eh oui,dans la nuit, Dominique descend demander une couverture. Ensuite, à 3h du matin, elle réveille Jean : "Zut, je me suis trompée, j’ai mis le réveil à 05:45 au lieu de 04:45 ! Heureusement que le subconscient travaille pendant notre sommeil ; nous allions rater le lever du soleil sur le Mékong ! A 05:30, sur la pinasse qui embarque nos amis, un petit 15° fait grelotter Josette et Jean. 40 minutes aller, le temps de laisser le soleil se lever, on arrive au marché flottant, en aval de Can Tho. C’est un marché de gros.

JPEG - 682 ko

Les marchands présentent sur le bord de leur bateau, un échantillon des produits dont la cale est remplie. Ananas, patates douces, mangues, choux, gros pamplemousses... Très peu de touristes sont présents.
30 minutes au retour., pourtant on remonte le courant. Le soleil est levé. Il fait bon ! La balade à creusé les estomacs. Tout le monde apprécie un bon café chaud ou une soupe vietnamienne. Pas question de traîner dans la chambre. Il faut à nouveau plier bagages pour rejoindre l’orphelinat.

L’orphelinat de HUONG DUONG.

JPEG - 839.2 ko

Josette est connue sur Saint-Georges de Didonne pour son grand coeur et les deux voyages précédents qu’elle a fait sur le Vietnam. Sa Kiné lui a demandé des précisions pour aider des enfants dans les mêmes conditions. Les choses ont abouti, voici deux ans. "Rayon de Soleil" a transmis à Estelle S. les coordonnées de l’orphelinat que nous allons voir de sa part, dans le delta du Mékong. Des lettres ont été échangées et des cadeaux confiés à Josette pour cette institution.

MPEG4 - 3.4 Mo
Un mot de KHANH.

On aimerait faire la connaissance de l’enfant concerné : KHANH. A 10:00, la directrice (Dr THI) nous reçoit et Khang, notre guide traduit les dialogues de Josette en vietnamien.

JPEG - 1 Mo

Nous apprendrons en fin de rencontre que le Dr THI (83 ans) comprenait le français, qu’elle avait appris dans sa jeunesse mais ne pouvait plus le parler. L’institution s’occupe actuellement de 22 enfants.

Le parcours de NGO CHI KHANH.

JPEG - 86.1 ko

Les enfants sont à l’école dans le village. Le petit KHANH n’a pas dû y aller ce matin puisque des étrangers arrivaient pour lui. Il est né en 2005 ; son père drogué à l’héroïne quitte le foyer. Sa mère trouve un autre homme, met au monde deux enfants pour les vendre. L’homme bat Khanh. Ce dernier s’enfuit dans la rue. Voici deux ans, c’est là qu’il est récupéré par le chef de village et la police. Les autorités décident de le placer à la fondation. Il ne savait ni lire ni écrire mais a rattrapé les autres rapidement. Il est très discipliné.

JPEG - 934.2 ko

On le voit presque au garde à vous sur notre photo. Le paquet confié par Estelle S. est remis à KHANH. Il ne l’ouvre pas, selon la tradition. Il repart dans sa salle d’études. On le reverra pour la séance photos et pour le déjeuner. Les cadeaux sont offerts au staff de direction qui se met à inventorier scrupuleusement les dons dans un cahier.

JPEG - 428.2 ko

Le Dr THI, accompagnée de sa sous directrice, Mme CHUNG nous invite à les suivre pour la visite de l’orphelinat. Lors de la visite, on observe les lits au carré. toutes les pièces sont très bien tenues, mais au prix d’une discipline quasi militaire. Les enfants plient leurs affaires, suspendent leur chemise sur un cintre. Ils mangent quasiment en silence. Après le repas, ils débarrassent leur bol et essuient la table.

Logement chez l’habitant sur un bras du Mékong.

JPEG - 1 Mo

La voiture s’arrête avant un pont et le guide nous invite à rejoindre la maison de Monsieur DUC, sur la droite. Il avait appelé un de ses amis en moto pour transporter Josette qui a du mal à marcher.

JPEG - 1.1 Mo

Les trois autres partent à pieds derrière le guiden,mais le chemin est un peu longuet. La moto aura le temps de venir prendre Martine, laissant les deux "jeunes" Dominique et Jean terminer seuls avec Khang. Les vietnamiens ont un grand respect pour les dames à cheveux blancs. (Elles se font d’ailleurs fréquemment accoster pour se faire photographier pour cette raison).

JPEG - 431.7 ko
JPEG - 1 Mo
Résidence DUC à Caï Be.

Nous sommes accueillis par M. Duc avec des ananas et des pastèques du jardin. Il ne fait pas trop chaud dans ces chambres d’hôtes, installées comme un hôtel.

A 18:00 Soirée crêpes et BBQ.

Article précédent : Delta du Mékong.
Article suivant : Martine, rustine et Mékong.


info portfolio