Accueil > Cure de paysage > Canton Guilin

Canton Guilin

mercredi 26 novembre 2008, par Jean Landré

Une nuit de train

Rien à signaler sur la nuit de train. Deux cabines couchettes étaient nécessaires pour les 8 personnes. Comme d’habitude, Jean dort bien. Ci-contre, il surveille ses bagages à l’arrivée en gare de Guilin : une valise à roulette spécialement adaptée pour l’ordinateur et son éternel sac à dos kaki. Frédéric moins chanceux, a mal dormi et se réveille avec ‘la crève’.

Accueil par la pluie à Yangshuo

L’équipe DaST traîne ses bagages en sortant du car qui relie en une heure la gare de Guilin à Yangshuo. La pluie accueille les visiteurs. Les rues sont décorées de banderoles et de ballons rouges gonflés à l’hélium. Des chars décorés sillonnent la ville. C’est la fête des oranges. La ville est vraiment entourée des montagnes pointues qui se reflètent dans les eaux.

Voici vraiment des paysages à collectionner. On aura évidemment l’occasion de présenter ces ’montagnes sous de nombreux angles puisque les français doivent y rester plus de deux mois. Le groupe d’étudiants qui les accompagne ne demeurera cependant que cinq jours. Markus (le spécialiste allemand du bambou) et Renata son épouse sont contactés sur place. Ils rejoignent l’équipe pour déjeuner et accompagnent le groupe en taxi vers le village de jiuxian… but ultime du voyage !

Jiu Xian en taxi

Les visiteurs arrivent à l’unique hôtel du village. Il n’a que quatre chambres. Les étudiants sont logés dans une grande maison, une centaine de mètres plus loin, louée par M. Lu.
Monsieur Lu, oncle de l’étudiant GAO Wei, la cinquantaine est le responsable du chantier, salarié par Frédéric. Il habite Jiuxian toute l’année.

Le village

L’excitation de Frédéric est grande. Il est enfin arrivé et, toute affaire cessante conduit Markus et Jean à travers le village… en piteux état. On aura l’occasion de décrire ultérieurement chacune des maisons ainsi que les travaux à conduire pour que tout cela soit vivable pour des touristes. En fait, les photos ci-contre sont celles de l’ancien village, largement abandonné par les habitants qui ont construit des maisons plus ’confortables’ à quelques encablures. Le projet DaST vise en fait à réhabiliter l’habitat traditionnel et à faire revenir quelques habitants.

Plusieurs bonnes nouvelles, à l’arrivée.
 Il semblerait désormais, qu’on puisse acheter des maisons. Il s’agirait d’une solution que pourrait retenir DaST pour aller plus vite dans la restauration.


 le chemin d’accès vers l’ancien village vien d’être refait, spontanément par les paysans. Fred jubile. C’est une preuve supplémentaire de l’intérêt des villageois pour le projet.

Visite du ‘Parc’

Il ne s’agit la que des premières impressions.
Toute l’équipe sort du village par le sud, contourne la montagne jaune pour découvrir ce que sera le futur parc. Tout de suite Li Bo pointe du doigt un bosquet de bambous « c’est là que sera le musée ». Lee Zouro enchaîne « là pour la maison de Thé ». Jean demande « et où sera implantée la maison de santé ? ». La réponse vient de Frédéric en français : « C’est prévu sur une hauteur qu’on ne voit pas d’ici. Mais comme pour l’instant, il est interdit de construire, on attendra les premières réalisations pour faire la demande.

Sur le futur lieu de la maison de thé, Fred et Markus délirent sur la forme que pourrait avoir ce projet. Comme cette pierre par exemple ?... Le bambou demeure cependant le souhait intime des deux compères. Ils se reverront plusieurs fois dans les jours qui suivent, en présence des étudiants afin de réviser le projet présenté la semaine précédente.

Article précédent : Parc d’attraction et hotels

Article suivant : Installation à Jiu Xian

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.