Accueil > Cure de paysage > Production de CO2

Production de CO2

mercredi 17 décembre 2008, par Jean Landré

... depuis 1900, un calcul ’Fair play’ ?

JPEG - 28.6 ko

Les scientifiques chinois ont déclaré mardi dernier que les émissions de gaz à effet de serre (GES) devaient être calculées sur une base par habitant et cela depuis 1900, par fair-play vis-à-vis des nations qui s’efforcent à réduire de moitié les émissions mondiales d’ici à 2050.

S’exprimant lors d’un atelier à l’ONU sur le changement climatique, lors du sommet de Pologne, He Jiankun, professeur de l’Université de Tsinghua, a précisé que les pays développés, qui abritent seulement 20 pour cent de la population mondiale, ont contribué à 75 pour cent pour toutes les émissions de gaz à effet de serre dans le monde depuis la Révolution industrielle

Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques

JPEG - 11.5 ko

Les émissions cumulées de dioxyde de carbone doivent être calculées par habitant pour chaque pays, de sorte que chaque nation puisse assumer une responsabilité commune mais différenciée pour les changements climatiques. Un tel calcul "reflète mieux le principe de l’équité pour les pays en voie de développement", écrit le magazine Caijing.

2,33 T de CO2/personne/an pour la période 1900 à 2050.

Selon l’Agence Reuters, les scientifiques chinois ont ajouté que les quotas d’émission devraient être fixés à 2,33 tonnes de dioxyde de carbone par personne et par an pour la période 1900 à 2050. La plupart des pays riches dans le monde ont déjà largement dépassé leurs budgets et devraient donc acheter les droits d’émission pour continuer à émettre jusqu’en 2050.

Les pays développés ont déjà dépassé leurs "budgets carbone"

JPEG - 59 ko
DaST fundation in China.
Placer Jiu Xian à 8 Km au sud de Yangshuo.

Pan Jiahua, un chercheur sur le développement durable, à l’Académie Chinoise des sciences sociales, a déclaré dans un document de recherche publié récemment que les pays développés ont déjà dépassé leurs prochains "budgets carbone", en raison de leurs émissions passées.
Bien que la Chine soit aujourd’hui l’un des plus grands émetteurs de dioxyde de carbone, historiquement, ses émissions ont été faibles, publie le livre blanc sur le changement climatique, publié en Octobre. Entre 1904 et 2004, les émissions chinoises de dioxyde de carbone provenant de combustibles fossiles n’ont représenté que 8 pour cent du total mondial, alors que ses émissions cumulées par habitant sont classées au 92ème rang dans le monde.

La Chine au quart des Etats-Unis

Xie Zhenhua, directeur adjoint de la Commission nationale du développement et de la réforme, avait dit précédemment que même aujourd’hui, les émissions chinoises par habitant arrivent seulement au quart de celles des États-Unis, principal émetteur de dioxyde de carbone. Toutefois, les études sur les émissions par habitant et autres technologies environnementales propres à aider les nations en voie de développement, ne sont que des documents de recherche, et non pas des propositions formelles chinoises, Su Wei, chef adjoint de la délégation chinoise aux pourparlers Poznan, a été cité par l’agence Reuters : "Nous espérons qu’ils contribueront à nos discussions à Copenhague" a-t-il dit.

Article précédent : La résidence d’artistes

Article suivant : Tâches du projet Jiu Xian.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.